théâtre

La Princesse de Clèves

De Madame de Lafayette
Compagnies La Bao Acou

— jeudi 2 et vendredi 3 avril à 20h

Un expérience unique pour le spectateur qui se retrouve au plus près de l’histoire.

 

 

Benoit Schwartz, amoureux de la plume et fort porté sur les plaisirs de la table, raconte et joue le texte de Madame de Lafayette. Il propose à chaque spectateur une complicité particulière, autour d’une table dressée d’une élégance étrangement baroque.

 

Les convives deviennent la cour d’Henri II, certains sont même l’incarnation d’une reine, d’un duc ou d’une princesse. Pendant ce repas aux saveurs médiévales, l’intimité de la Princesse de Clèves, déchirée entre désir et vertu, se dévoile à leurs yeux. Passions et intrigues, amours et plaisirs, le drame se rejoue en mêlant la gastronomie aux émois de la cour.

 

Portée par une musique baroque et par la voix de l’interprète, cette cour d’un soir quitte le monde contemporain et se fond dans le décor du roman.

 

Une expérience unique pour le public qui se retrouve sur le plateau, à table, au plus près de l’artiste et de l’histoire.

 

LU DANS LA PRESSE 

 

« Le pari est plus que risqué : le roman de Mme de Lafayette est sans doute l’un des plus complexes de la littérature classique. Benoit Schwartz s’en acquitte avec le talent d’un conteur qui sait où il met les pieds, sans fioriture… » Libération

 

« Ce récit baroque, un régal d’éloquence, a laissé ensuite la place à d’autres saveurs. Celles des mets et des boissons conçus dans l’esprit de l’époque. » La Montagne

Salle Claude charasse

Durée 1h15 + REPAS
Dès 15 ans

Plein tarif 25€
Tarif réduit 17€
Abonné 19€
Abonné réduit 14€

Réserver

Conception et mise en scène Benoit Schwartz et Cécile Mangin. Interprétation Benoit Schwartz. Musique et chants (arrangement et interprétation) Emmanuelle Huteau et Camille Rancière. Scénographie Elisabeth de Sauverzac et Benoit Schwartz. Éclairages Nicolas Villenave. Photos  Christian Berthelot