Lectures au Théâtre

— "Sizwe Banzi is dead" Cie Liba Théâtre et "Au cœur des cendres" Cie L’Explique-Songe

Lieu de vie populaire ouvert à tous, le Théâtre Jacques Carat n’est pas qu’une salle de spectacles. C’est aussi un lieu d’échanges et de rencontres, propice à développer les valeurs du vivre ensemble. À cette occasion, des propositions artistiques animent les différents espaces du théâtre en journée : concerts, débats, lectures, rencontres avec les artistes, etc. Visitez régulièrement cette page pour connaître les programmations à venir.

 

LES PROCHAINS RENDEZ-VOUS :

 

Lecture
Sizwe Banzi is dead
d’Atol Fugard, John Kani et Winston Ntshona
Compagnie Liba Théâtre
Lecture interprétée par Jean-Louis Garçon et Cyril Gueï
Lundi 23 mars à 15H – salle de répétition

La Compagnie Liba Théâtre développe à Cachan des rapports privilégiés avec le public. Elle y mène chaque année des ateliers de pratique artistique et des actions de sensibilisation pour favoriser l’accès de tous au théâtre. En 2021, la Compagnie mettra en scène ce texte poignant sur la résilience et la liberté pendant l’apartheid. Une pièce profondément moderne qui célèbre la vie.

« Sizwe Banzi is dead est une pièce issue du théâtre clandestin des townships, et de la rencontre entre deux acteurs noirs et un auteur blanc, grand dramaturge sud-africain. C’est pour moi une pièce merveilleuse de vitalité qui réussit, dans un contexte de domination sociale et raciale, à poser les questions d’identité de façon universelle et existentielle : qui sommes-nous ? Que faisons-nous de notre vie ? Cette œuvre conçue à partir d’expériences vécues, s’adresse à nous en célébrant la vie et nos capacités de création, dans une tonalité pleine d’humour et de grandeur tragique.» Jean-Michel Vier, metteur en scène.

 

Lecture
Au cœur des cendres
d’Etty Hillesum et Valérie Castel Jordy
Compagnie L’Explique-Songe
Interprétée par Julie Castel Jordy, Pierre-Alain Chapuis, Anne Le Guernec, Eric Nesci et Juliette Rizoud. Lecture suivie d’un échange.
Mercredi 22 avril à 15H – salle de répétition

« Je viens de terminer l’écriture de ma nouvelle pièce, Au cœur des cendres, librement inspirée par l’œuvre d’Etty Hillesum, jeune autrice d’origine juive qui a tenu un journal et rédigé des lettres entre 1941 et 1943 à Amsterdam. Peut-être la connaissez-vous ? J’ai choisi de m’inspirer de la vie d’Etty Hillesum pour faire entendre une parole de femme prise dans l’étau d’une des pages les plus sombres de l’histoire et qui est parvenue à répondre à la violence par l’amour. En 2020, la parole d’Etty Hillesum n’a pas été réduite en cendres. Elle bat comme un cœur que nous portons entre nos mains. » Valérie Castel Jordy