cirque, jeune public

Solodue

Cie Les Argonautes
Fragments de cirque pour deux jongleurs de violon à bord de gouffre

— Vendredi 4 décembre 2015

Dans ce cirque minimaliste de l’intime, les deux artistes jonglent avec les accessoires, en équilibristes des mots et des situations.

Ils s’amusent avec tendresse et drôlerie, tandis qu’ils revendiquent leur côté fêlés, comme Michel Audiard qui déclarait : « Heureux les fêlés car ils laissent passer la lumière ».

 Note d’intention

« Au début, c’était presque simple : il s’agissait de jouer à deux sur le même violon en même temps, avec deux archets. Du piano à quatre mains avec un violon, en quelque sorte. Ensuite nous avons essayé de faire avec la voix ce que nous avions fait avec les violons : parler d’une seule voix, à deux. Dire chacun des syllabes que l’autre complète exactement en temps, rythme et timbre, de sorte qu’il ne s’entende plus qu’une seule personne.

Restait le corps, nous avons travaillé pour synchroniser tous nos gestes, conscients et inconscients.

Et ces manières de séparer un en deux ou de fondre deux en un rendaient visible le fractionnement et montraient comment, alors que nous nous prenons toujours pour des êtres entiers et complets, nous sommes en fait absolument et irrémédiablement fracturés, fissurés et multiples. »

 Les Argonautes

Les Argonautes sont nés en 1993 à Bruxelles et depuis plus de vingt ans maintenant, toujours à la recherche du chemin le plus courbe entre deux lignes droites, ils nous présentent Solo Due, leur sixième spectacle.

 La presse en parle

« Être seul à deux, être deux pour ne faire qu’un. Ce jonglage verbal caractérise bien ce spectacle de cirque mélangeant musique, théâtre et … humour ». La Marseillaise

 

Vendredi 4 décembre 2015 – 20h30

Foyer de Cachan
Durée – 1h
Dès 6 ans

Plein tarif – 20 €
Tarif abonné – 15 €
Tarif réduit – 12 €

Réserver

De et avec  Benji Bernard et Etienne Borel

Mise en scène Louis Spagna

##sep##

Prod Les Argonautes. Avec la confiance de la Roseraie, Bruxelles, qui accueille les Argonautes en résidence depuis 1998. En complicité avec le centre culturel Jacques Franck. Aide : Fédération Wallonie-Bruxelles – service du cirque, des arts forains et de la rue.

##sep##

Soutien : centres culturels de Braine l’Alleud, d’Eghezée – Ecrin, Maison de la culture de Tournai, Latitude 50 – pôle arts du cirque, en met de steun van de cultureelcentra van Evergem, Knokke-Heist, Lokeren, Ternat – De Ploter, Vilvoorde – Het Bolwerk, Waregem – De Schakel.