danse

requiem (sia kara)

Radhouane El Meddeb et Matteo Franceschini
21e Biennale de Danse du Val-de-Marne

— vendredi 12 mars 20h30

« Siá Kará, tira pa’lante » peut-on entendre dans les rues havanaises. « Arrête de te plaindre et cherche des solutions ». Une invitation à prendre son destin en main, un état d’esprit.

 

Le chorégraphe Radhouane El Meddeb a découvert La Havane il y a quelques années. C’est la chaleur du peuple cubain, sa culture et son idéal de révolution qui lui ont inspiré ce spectacle.

 

Accueilli en 2017 avec le spectacle Au temps où les arabes dansaient, le chorégraphe Radhouane El Meddeb est de retour à Cachan avec Requiem – Siá Cará. Cette nouvelle création est née de la rencontre cosmopolite entre le chorégraphe franco-tunisien, la compagnie cubaine MiCompañia et le compositeur italien Matteo Franceschini. Les sept jeunes danseurs de la compagnie havanaise s’accaparent avec fougue une chorégraphie métissée, issue des rites cubains, des danses de célébrations de la vie, de l’amour
et de la danse contemporaine.

 

À ces danseurs, le chorégraphe a adressé la musique renouvelée du Requiem, celle de Matteo Franceschini, inspirée du chef-d’oeuvre de Mozart. Un requiem pour un rêve, un hymne à la vie, vers un autre futur, un cri, une célébration

 

L’AGORA DU “REQUIEM”
Rejoignez l’Agora, fresque mouvante d’amateurs et vivez le spectacle de l’intérieur.

Salle Michel Bouquet

Durée 1h

Plein tarif 20€
Tarif réduit 14€
Abonné 15€
Abonné réduit 12€

Réserver

Concept et chorégraphie Radhouane El Meddeb. Musique Matteo Franceschini. Collaboration artistique Noel Bonilla-Chongo et Susana Pous Anadon. Avec les sept danseurs de la MiCompañia Lisset Galego Castañeda, Diana Columbié Gamez, Gabriela Herrera Mendez, Erismel Mejias García, Rubinel Ortiz Mayedo, Niosbel Osmar González Rubio, Susana Pous Anadon et l’Orchestre Haydn di Bolzano e Trento. Direction musicale Jean Deroyer. Photo GAbriel Guerra Bianchini