théâtre

Ode maritime

De Fernando Pessoa et Álvaro de Campos
Conception et interprétation : Stanislas Roquette

— Mardi 29 janvier à 20h30

Tourbillon d’images et profusion de sensations, la langue de Pessoa est une ode à l’imagination. 

 

« Seul, sur le quai désert, un matin d’été, un homme regarde l’océan et se laisse aller à ses pensées. Rêves de terres lointaines, désirs d’une vie de marin, chimères de navigations, visions hallucinées des abordages de pirates, soif de meurtres, échos lointains de l’enfance… Les navires qu’il voit au loin deviennent objets de fantasmes, cependant que son œil se détourne de ce qui est là, tout proche. Ne jamais épuiser mes désirs d’identité , proclame-t-il.

 

Tout vivre, être partout, se laisser traverser par tous les destins, ne renoncer à rien. C’est cette profession de foi, dont l’homme ne sortira pas indemne, qui me fascine et me pousse à vouloir dire ce texte. » Stanislas Roquette

 

 

Le comédien dès les premiers mots, capte le regard des spectateurs comme s’il s’adressait à chacun en particulier. Stanislas Roquette se fait passeur exigeant et généreux, guide du spectateur dans ce voyage tempétueux et bouleversant.  Webthéâtre

 

Stanislas Roquette gardien du phare de cette poésie incandescente impossible à contenir, qui s’échappe toujours, ouvre indéfiniment des espaces nouveaux.  Avignon Off

Salle Claude Charasse

Durée 1h

Plein tarif : 12 € / Abonné : 8 € / Réduit : 7 €

Réserver

Conception et interprétation : Stanislas Roquette

Traduction du portugais par Dominique Touati, revue par Parcidio Gonçalves et Claude Régy

Mise en scène : Stanislas Roquette et Miquel Oliu Barton

Création son : Jérémy Oury

Création lumière : Geneviève Soubirou et Yvan Labasse