théâtre

Le syndrome du banc de touche

De et avec Léa Girardet
Mise en scène Julie Bertin

— Mecredi 26 février à 20h30

Il y a 20 ans Aimé Jacquet gagnait la coupe du monde et Léa rêvait de devenir comédienne.

Aujourd’hui, Aimé Jacquet est rentré dans l’histoire et Léa est restée sur le banc de touche. En proie à une crise de légitimité, la jeune femme décide de s’auto-titulariser en suivant les pas de l’entraîneur de l’équipe de France.

Le spectacle aborde les questions intemporelles de l’exclusion sociale et des rapports de forces entre individus. En mettant en place un parallèle entre les comédiens au chômage et les footballeurs sur le banc de touche, Léa Girardet propose une approche auto-dérisoire du déboire professionnel. Une belle leçon de vie.

« Le Syndrome du banc de touche est une déclaration à la loose, à tous ces moments de doutes qui nous poussent chaque jour à devenir la personne qu’on devrait être. » Léa Girardet

 

BORD PLATEAU à l’issue de la représentation

 

LU DANS LA PRESSE

 

« Un spectacle feel good généreux ou Alice au Pays d’Aimé Jacquet. » France Culture

 

« Un spectacle très réussi sur l’échec. Sur ces destins qui se jouent à trois fois rien : celui ou celle qui entre sur le terrain de jeu (pelouse ou scène) et ceux qui restent, sur le banc de touche et ont pourtant du talent à revendre. » Mediapart

Salle Claude Charasse

Durée 1h
Dès 12 ans

Plein tarif 15€
Tarif réduit 12€
Abonné 12€
Abonné réduit 10€

Réserver

Collaboratrice artistique Gaia Singer. Avec la participation de Robin Causse. Regard chorégraphique Bastien Lefèvre. Son Lucas Lelièvre. Lumières Thomas Costerg. Costumes Floriane Gaudin. Vidéo Pierre Nouvel. Diffusion Séverine André Liébaut (Scène 2 Diffusions).