théâtre

ILIADE

D’après Homère
Adaptation et mise en scène Pauline Bayle

— Samedi 8 octobre – 20h30

L’Iliade

Iliade s’ouvre par la fureur d’Achille et se termine par son pardon. Entre ces deux moments, la colère du héros est d’une sauvagerie chaotique et sans limite. Son seul objectif : accomplir ce qu’il ressent au plus profond de lui, qu’elles qu’en soient les conséquences. Face à Achille, dans le camp opposé, Hector. Illustre combattant, il place sa fonction de chef des armées au dessus de celles d’époux et de père. Achille écoute son instinct personnel, Hector met sa vie au service de sa patrie. Les dieux, créatures imparfaites et pleines de défauts apparaissent sous un jour comique, comme lorsque Héra décide de déployer ses charmes pour séduire Zeus et ainsi détourner son attention des combats entre Grecs et Troyens.

Note de mise en scène

Oui, il y a bien une part de comédie à mettre en exergue dans L’Iliade, et cet aspect contribue à déployer la richesse de l’œuvre dans son intégralité. Tout l’enjeu devient alors : comment être sérieux sans se prendre au sérieux ? Laisser agir la puissance du récit homérique dans l’imaginaire du spectateur.
Pauline Bayle

La presse

« Pauline Bayle adapte L’Iliade avec une intelligence scénique et dramaturgique éblouissante. Elle s’installe, en compagnie des cinq jeunes comédiens qu’elle dirige, dans la cour des grands. Un remarquable spectacle ! » La Terrasse

« Ils sont jeunes. Ils n’ont pas froid aux yeux. Pensez ! A six, ils se sont mis en tête de raconter toute L’Iliade. Une force épique à couper le souffle ! » La Croix

« Tout le spectacle sera à l’image de son début tonitruant : vivant et percutant. Pauline Bayle opte pour des procédés simples mais diablement efficaces et la puissance, l’investissement, le plaisir du jeu contagieux des cinq comédiens font le reste, et savent nous emporter avec cette histoire qu’on pensait pourtant déjà connaitre sur le bout des doigts. » Le Pariscope

Foyer de Cachan

Plein tarif 20 €
Abonné 15 €
Réduit 12 €



Avec Charlotte van Bervesselès, Florent Dorin, Jade Herbulot (en alternance avec Pauline Bayle), Alex Fondja, Yan Tassin

 

Scénographie Camille Duchemin

Lumières Pascal Noël

Costumes Camille Aït

 

Coproduction Compagnie À Tire-d’aile et Le Théâtre de Belleville. Avec la participation artistique du Jeune Théâtre National. Avec le soutien : du Plateau 31 – Fabrique de culture de Gentilly, du Shakirail et de l’association Rue du Conservatoire – Élèves et Anciens Élèves du CNSAD.