musique

Festival Sons d’hiver

James Brandon Lewis Trio
Emile Parisien Quintet

— Dimanche 29 janvier - 17h00

 

Deux concerts jazz exceptionnels en présence du clarinettiste Michel Portal

Nous sommes heureux d’accueillir à Cachan des représentants de toutes les générations réunies du jazz dans le cadre de deux concerts exceptionnels, avec une spéciale dédicace à Michel Portal qui du haut de ses jeunes quatre fois vingt-ans, est un peu le parrain de cette édition 2016.

 

 

JAMES BRANDON LEWIS TRIO

James Brandon Lewis saxophone ténor, Luke Stewart basse, Warren « Trae » Crudup batterie.
James Brandon Lewis se produit à Sons d’hiver dans une formation et une formule qu’il affectionne et à laquelle Sonny Rollins a donné ses lettres de noblesse : le trio sans piano. Chaque fois qu’il s’y remet, c’est pour se confronter à l’inconnu d’une idée, relever le défi d’une nouvelle intersection entre l’émotion que l’on éprouve et l’intelligence que l’on développe. Porté par la foi de sa grand-mère Pearl dont on entend la voix et la sagesse en ouverture de « Days of Freeman », James Brandon Lewis nous livre un concert très personnel et inspiré, profond, virtuose et humble à la fois.

 

 

EMILE PARISIEN QUINTET, AVEC JOACHIM KUHN ET MICHEL PORTAL.

Emile Parisien saxophone, Joachim Kühn piano, Manu Codjia guitare, Simon Tailleu contrebasse, Mario Costa batterie. Invité Michel Portal clarinette. 
Emile Parisien a réuni ce quintet pour préparer un disque paru en novembre 2016 « Sfumato ». Le terme « Sfumato » renvoie à la peinture. Théorisée par Léonard de Vinci, cette technique produit un effet vaporeux, un enveloppement faussement flouté et moelleux des formes. Le projet surprend par la qualité de son collectif dans la mise en commun de différentes sensibilités musicales. Au langage fougueux à la fois gai et vif, répond un Michel Portal au son chaud, enrobant et chatoyant. Les musiciens sont en parfaite cohésion les uns par rapport aux autres et développent des thèmes qui traduisent la palette des états émotifs et indicibles de l’être. Le public est touché avec profondeur et gravité et il est emporté par la joie communicative de ce jazz exceptionnel !

 

« La musique, fragile comme la vie, se surpasse dans l’énergie qu’elle libère. Elle appréhende une matière mouvante et vivante qui donne forme à l’univers poétique de nos imaginaires. Un Tout Monde pour tous les hommes sans distinction d’origine. »
Fabien Barontini, directeur du festival. 

Cinéma La Pléiade

Plein tarif : 20 € / réduit : 12 €

Réserver

James Brandon Lewis Trio

Saxophone ténor James Brandon Lewis 
Basse Luke Stewart
Batterie Warren « Trae » Crudup

Emile Parisien Quintet 

Saxophone Emile Parisien
Piano Joachim Kühn
Guitare Manu Codjia
Contrebasse Simon Tailleu 
Batterie Mario Costa
Invité clarinette Michel Portal