danse

cercle égal demi cercle au carré

Compagnie Difé Kako
Chorégraphie Chantal Loïal

— vendredi 27 novembre 19h00

Un hymne vivifiant à la créolisation et au métissage artistique

 

Aux origines des danses créoles, il y a le quadrille, importé il y a deux siècles aux Antilles et en Guyane avec la colonisation. La chorégraphe Chantal Loïal revisite les figures de cette danse sociale et les électrise avec l’énergie des danses urbaines comme le hip hop, le ragga, le krump ou encore le voguing. Ce dialogue entre tradition et modernité compose un hymne vivifiant à la créolisation et au métissage artistique.

 

Sur le plateau, douze interprètes de tous âges venant de Guadeloupe, de Martinique, de Guyane, du Cameroun, du Gabon et de l’Hexagone. Ils sont accompagnés en direct par un orchestre éclectique, qui passe allègrement du chacha à des sonorités électros.

 

Au fil de la pièce, un cercle se forme et se déforme, laissant place à une égalité des figures épurées et des genres.

 

Lu dans la presse :

 

« La nouvelle création de la Cie Difé Kako tisse un madras antillais des plus vifs entre quadrille, contredanse et danses urbaines. Le spectacle rebondit joyeusement sur les concepts géométriques et offre avant tout une formidable bouffée d’humanité. » Danser Canal Historique

 

Afin de respecter le protocole sanitaire en vigueur, le bal, initialement prévu à la fin du spectacle, n’aura pas lieu. Merci pour votre compréhension.

Salle Michel Bouquet

Durée 1h + bal

Plein tarif 20€
Tarif réduit 14€
Abonné 15€
Abonné réduit 12€

Réserver

Assistante chorégraphique Delphine Bachacou. Collaboration artistique Sabine Novel, Igo Drané, Nita Alphonso. Avec Stéphanie Jardin, Sandra
Sainte-Rose, Chantal Loïal, Delphine Bachacou, Régis Tsoumbou Bakana, Léo Lorenzo, Diego Dolciami, Mario Pounde. Doublures Stéphane Mackowiack, Ludivine Mirre. Musiciens Gaëlle Amour, Elise Kali, Yann Villageois. Doublure Marion Buisset, Damien Groleau. Composition musicale Damien Groleau, Didier Léglise et Gaëlle Amour. Scénographie Olivier Defrocourt. Costume Marine Provent, assistante Gwendolyn Boudon. Vidéo Yutaka Takei, Christian Foret. Lumières Paul Argis. Régie son Théo Errichiello. Régie lumière Paul Argis. Photos Peggy Fargues et Patrick Berger